Eczéma : guérir de cette maladie cutanée connue et redoutée de tous

La beauté faciale est chez tout le monde une grande préoccupation car notre visage nous présente à la face du monde. A des moments donnés nous avons la présence de certains éléments qui nous mettent mal à l’aise. C’est le cas de l’eczéma. Comment se débarrasser de cette maladie cutanée et comment la prévenir ?

Sachant que vous tenez à votre beauté faciale, nous avons décidé de vous montrer comment il faut éviter l’eczéma et en guérir.

Nous sommes attachés à l’intégrité de notre corps surtout le visage. C’est ce pourquoi nous détestons quand une tâche s’y incruste. Le plus souvent,  nous rencontrons des problèmes de peau avec l’apparition d’eczéma. Ces eczémas nous indisposent et sont sources de gêne tant physique que psychologique. Pour les éviter, il faut simplement adopter de bonnes habitudes hygiéniques et utiliser des produits naturels.

Dans l’optique de vous amener à mieux prendre soin de votre visage, nous sommes allés à la quête des informations utiles pour vous. Nous vous les présentons en deux panels :

  • Les deux catégories d’eczéma qui existent et leur source
  • Les moyens simples pour éviter ou guérir de ces dermatites

La beauté étant l’affaire de tous, suivez-nous pour mieux savoir comment prendre soin de votre peau.

On y va !!!

Soigner-leczéma

Les différents types d’eczémas et leurs causes

L’eczéma est une maladie cutanée créant une inflammation de la partie concernée et est source  de prurit et de rougeur de la peau. C’est ce pourquoi on parle de dermatose prurigineuse. Cette maladie de peau est souvent observée chez les nourrissons jusqu’à l’âge de quatre ans. Elle revient à l’adolescence et peut disparaitre comme persister. 10% des adultes souffrent aussi de cette maladie.

Cette maladie attaque tant le système immunitaire que les membranes de la peau qui agissaient comme un bouclier contre tout allergène. L’eczéma s’observe le plus souvent sur les joues, les yeux ou encore le cuir chevelu du malade.

Au-delà de cette partie visible, l’eczéma peut être observé derrière les oreilles, au niveau des plis de flexion du genou, au creux de l’aisselle, au niveau de l’aine. Il s’observe à n’importe quelle autre partie du corps également.

Produits anti vieillissement

Est-ce que la poussée  d’eczéma peut disparaître ?

En général l’eczéma se calme avec les années. Cependant 10 % des jeunes adultes en souffrent encore. Les poussées d’eczéma sur le visage apparaissent notamment quand le degré de nervosité est élevé, quand on est fatigué ou stressé. Il existe également un eczéma de grossesse qui s’observe sur le visage et à d’autres endroits du corps pendant les six premiers mois de la grossesse.

Les syndromes les plus apparents de cette maladie cutanée

L’eczéma est reconnaissable avec une certaine facilité grâce à :

  • la présence de plaques rouges qui provoquent des démangeaisons ;
  • la présence d’une peau croûteuse et sèche ;
  • l’éruption de petites ampoules ;
  • une hyper réactivité de la peau ;
  • une peau très sèche ;
  • des paupières enflées.

Démange Éviction

Les deux catégories de dermatites qui existent et leurs spécificités

Quand nous disons eczéma, nous généralisons les choses cependant il existe plusieurs catégories d’eczéma. La recherche de l’origine de l’eczéma va montrer s’il s’agit d’un eczéma atopique ou un eczéma de contact. L’on parle d’une origine exogène quand l’allergène est extérieur à l’organisme. Alors que l’on parle d’origine endogène quand le facteur de risque provient de l’organisme du malade. Voyons un peu leurs spécificités.

Les eczémas atopiques, ceux qui sont le plus connus

L’eczéma atopique, ou dermatite atopique est cette forme qui apparait dès l’enfance. Si vous souffrez de ce mal, il est possible que vos enfants en souffrent car il est le plus souvent constaté chez les enfants qui ont un parent souffrant de ce mal. Il est observé le plus souvent avant la fin du deuxième trimestre de vie de l’enfant et est constaté sur son visage et les zones de courbure.

Pour reconnaitre l’eczéma du visage, vous verrez que la partie prendra la forme de plaques rouges et sèches, squameuses (décollement de peau par petites bribes). Elles peuvent donner lieu à des démangeaisons parfois violentes.

Chez l’adolescent et l’adulte jeune, l’eczéma se manifeste par la présence de prurit et la lichénification c’est-à-dire l’épaississement de la peau. Le prurit sévère chronique engendre le caractère lichénifié de l’eczéma. Les lieux les plus atteints sont : la face, le cou, les plis de flexion.

Sécheresse de la peau

Les facteurs endogènes et exogènes qui engendrent l’eczéma atopique

Le premier facteur qui en est à la base est l’hérédité. Cependant, des facteurs d’ordre environnemental sont à la base de cette affection cutanée :

  • le taux élevé de pollution ;
  • un environnement très sec ou une chaleur humide ;
  • être dans un état de stress permanent ;
  • la consommation de tabac ;
  • une transpiration excessive ;
  • un système immunitaire

La particularité des eczémas de contact ou encore allergiques

Cette forme d’eczéma est caractérisée par une inflammation et une réaction allergique de la peau. Lorsqu’elle entre en contact avec un stimulus causant cet effet. Parmi ces stimuli, nous avons les articles cosmétiques, les matières des bijoux, la transpiration, les produits à usage domestique ou les produits rencontrés dans le domaine de la construction ou encore l’exposition aux rayons UV. Il peut aller de la simple rougeur à l’ulcération de la partie concernée.

Lorsque vous vous exposez trop au rayonnement solaire vous êtes susceptible de faire les frais de ce mal. Etant entendu que plusieurs facteurs sont concernés, le médecin traitant fera recourt à la méthode du patch cutané pour trouver la cause de l’allergie afin de prescrire le traitement adéquat. Ce type d’eczéma est le plus souvent dû à des facteurs externes contrairement à l’eczéma atopique.

Maladies de peau

L’eczéma photoallergique et l’eczéma phototoxique, deux formes de l’eczéma de contact

  • L’eczéma de contact photoallergique est causé par l’utilisation des lotions après rasage, aux crèmes solaires et aux autres produits utilisés pour le corps.
  • L’eczéma de contact phototoxique quant à lui est provoqué par les produits parfumés, l’enduit protecteur ou encore les huiles utilisées pour se protéger du soleil.

Les risques liés au grattage d’une partie infectée par un eczéma

Les eczémas peuvent se muer et engendrer des complications. Pour éviter que la peau ne soit endommagée, vous ne devez en aucun cas gratter les plaques d’eczéma. Elles pourraient s’infecter et être sources de plusieurs problèmes tels que :

  • une infection bactérienne due à un staphylocoque, ce qui entraîne des plaques de couleur jaunâtres sur la partie de l’eczéma ;
  • la boursouflure de la peau  au niveau de la partie où se trouve l’eczéma qui engendre des douleurs ;
  • l’apparition des ampoules douloureuses purulentes ou contenant du liquide lorsqu’après grattage l’eczéma est infecté par l’herpès.

Plus vous grattez plus le risque de l’infection est grand et plus la démangeaison est vive. C’est le cycle démangeaison-grattage-infection-démangeaison. C’est difficile de résister au grattage mais éviter de le faire car plus l’eczéma est infecté plus l’enflure sera grande.

Maladie chronique

Les eczémas : méthode de prévention et de guérison

Beaucoup de personnes qui souffrent de ce mal recherchent des moyens pour en guérir mais trouver ces méthodes revêt du parcours d’un combattant. Car certains produits exacerbent la maladie au lieu de la guérir. Des solutions assez simples existent pour soulager les irritations causées par ces eczémas.

Les méthodes pour soulager les irritations causées par l’eczéma atopique

Cette forme d’eczéma basée le plus souvent sur l’hérédité et certains facteurs externes est la plus pernicieuse. Néanmoins des moyens simples que vous pouvez utiliser existent.

Afin d’éviter que l’eczéma prenne plus d’ampleur et empêcher une surinfection suite au grattage répété, il y a des méthodes assez basiques que vous pouvez adopter. Lesquelles méthodes pourraient s’avérer utiles et efficaces.

  • Hydratez toujours votre peau même après la douche et surtout en période de chaleur.
  • Maintenez une température de moins de 36 °C lors de vos bains et évitez les bains de plus de 10 minutes.
  • N’utilisez pas le savon pour vous laver le visage.
  • Préférez les tissus en coton ou en lin au lieu des tissus synthétiques.
  • Installez un système d’aération dans votre maison ou ouvrez les fenêtres pour éviter d’être exposé aux allergènes en cas d’eczéma de contact (poils d’animaux et acariens notamment).
  • Utilisez des produits sans parfum sur votre peau.
  • Lors de votre douche, utilisez de l’eau tiède, elle est moins agressive sur votre peau.
  • Adoptez les crèmes émollientes pour vous hydrater ce qui permet le renforcement de vos cellules épidermiques et d’éviter une éruption d’eczéma sur votre corps.

Lésions cutanées

Quelle décision est à prendre lors des cas graves

Lorsque les eczémas persistent, il faut alors se rendre chez un dermatologue qui pourra mieux vous suivre et vous prescrire un traitement médicamenteux. Le plus souvent, les traitements sont faits sur la base de corticoïdes sous forme de pommade lorsque la peau est sèche ou de crème lorsque la lésion est suintante. Application est faite jusqu’à disparition totale des zones d’eczéma.

Pour les adultes en cas d’eczéma pernicieux, il est conseillé un traitement à base d’immunomodulateurs pour réguler le dysfonctionnement du système immunitaire.

Dans les cas critiques, certains traitements contraignants existent tels que la puvathérapie, la biothérapie ou encore l’utilisation des rétinoïdes. Dans ces situations, seul le médecin est habilité à vous prescrire ces types de traitement.  Lorsque l’eczéma apparaît chez les bébés, au visage et un peu partout, le pédiatre pourrait penser à une allergie au lait de vache et conseiller d’éviter de le lui faire boire.

Les cas d’eczéma basés sur l’utilisation du maquillage

Il est constaté le plus souvent que le port du maquillage aggrave l’eczéma car certains produits contenus dans ces maquillages exacerbent la maladie au lieu de la dissimuler. Ainsi, les essais sont nécessaires afin de noter la convenance de chacun car les peaux ne sont pas les mêmes et les sensibilités non plus. Il est conseillé d’utiliser un nouveau produit en période de test pour voir s’il causera une irritation ou pas avant de généraliser son utilisation. Aussi, vous pouvez :

  • Faire uniquement usage d’un maquillage hypoallergénique, anti-comédogène qui n’engendre pas d’acné et fabriqué en fonction de ceux qui ont des peaux sensibles
  • Prenez la peine d’utiliser des produits de maquillage avec la mention ‘sans parfum’ que “non parfumés” car les produits avec cette mention comportent du parfum
  • Evitez les produits comportant des conservateurs car créant des allergies pour certaines personnes
  • N’utilisez pas le maquillage au-delà de la durée d’utilisation et remplacez-le chaque trois mois
  • Adoptez le maquillage à base d’eau ou qui s’enlève facilement avec de l’eau car il pourra être effacé à la fin de la journée et ainsi donc sans conséquence pour votre peau
  • Prenez la peine de vous laver les mains avant toute application de maquillage et rincez vos outils de maquillage.

Maladie inflammatoire

Les traitements pour lutter contre une poussée d’eczéma

Pour lutter contre une poussé d’eczéma, votre dermatologue pourrait vous prescrire des dermocorticoïdes. Ces produits demeurent l’un des traitements phares de lutte contre l’eczéma. Lorsque les plaques sont suintantes, on les utilise sous forme de crème mais dans le cas où elles sont sèches, on les utilise en pommade.

Des modèles spray à utiliser pour le cuir chevelu, régions pilaires et les courbures existent. Ce moyen de lutte est utile dans les cas de pousse d’eczéma et ne permet pas néanmoins d’éviter les récidives. Pour que l’utilisation du dermocorticoïde soit efficace, il faut simplement l’appliquer une seule fois dans la journée sur les parties présentant des lésions sans masser. De ce fait, il y aurait une pénétration profonde du produit.

Lorsque l’ampoule disparait, l’utilisation du produit doit également cesser. Ces produits ont, à tort une mauvaise renommée alors que les effets indésirables sont presque inexistants. L’on les constate uniquement à la suite d’une utilisation intensive et prolongée. Leur utilisation n’étant pas efficace contre une récidive, il faut faire usage des produits adoucissants entre les crises.

Dermatite de contact

Autre palliatif en cas de persistance d’une crise d’eczéma

Lors des crises bénignes, il est possible que vous fassiez usage de  crème anti-démangeaison quand des rougeurs apparaissent et cela pour atténuer l’effet de l’eczéma.

A des moments donnés le traitement peut se faire à travers un soutien psychologique car les crises peuvent être engendrées par le stress. La nervosité basée sur des situations de vie quotidiennes peut aussi causer des eczémas.

Pathologie de Dermatite de contact

Les types de traitements oraux pour les cas les plus sévères

En cas de complications et de persistance des démangeaisons, le médecin pourrait vous prescrire un antihistaminique. En outre, ce produit est utilisé contre l’action de l‘histamine. Lors d’une surinfection, un autre traitement à base d’antibiotique est souvent nécessaire pour empêcher l’hyper-inflammation.

Les solutions naturelles

Pour atténuer l’effet des démangeaisons, vous pouvez utiliser :

  • du gel d’aloe vera qui va apaiser votre peau et diminuer les rougeurs à cause de son caractère hydratant, émollient et antimicrobien ;
  • de la camomille allemande. Elle est souvent présente dans les crèmes émollientes à cause de ses vertus anti-inflammatoires et cicatrisantes
  • des feuilles de tilleul à infuser dans le bain. Elles vous évitent les démangeaisons.
  • L’Huile de nigelle qui a une propriété anti-inflammatoire : La naturopathe Sophie Pihan, en parlant de cette huile affirme : “Cette huile végétale est une puissante anti-inflammatoire de la peau, souvent préconisée pour toutes les peaux sensibles. Non seulement elle possède des propriétés anti-infectieuses et anti-oxydantes mais elle permet aussi à la peau de se régénérer “.

D’autres produits peuvent être utilisés comme : les capsules d’huile d’onagre ou les capsules d’huile de bourrache.

Effets secondaires

La meilleure solution pour lutter contre l’eczéma de contact

La solution la plus adaptée pour l’eczéma allergique est la suppression de l’allergène. Pour y arriver, le médecin fera des tests cutanés en plaçant des patchs dans le dos du patient. Cela permettra de trouver la substance responsable de cette crise.

Le lieu de l’eczéma peut déjà être un atout. Se trouvant au niveau des oreilles, l’on pourrait penser au nickel contenu dans les bijoux comme agent responsable. Lorsqu’il se retrouve au visage, l’on pense aux cosmétiques ou aux maquillages.

Dans le cas où la substance responsable ne serait pas trouvée, il est recommandé de faire recours à un traitement basique. De plus, il se fonde sur l’utilisation comme pour l’eczéma atopique du dermocorticoïde, de soins lavants doux et de produits adoucissants. Lors du traitement, les bains de soleil sont interdits.

Sécheresse cutanée

Que retenir concrètement de la formation des eczémas

En définitive, on retient qu’il existe deux types d’eczéma ( atopique et allergique ). L’eczéma atopique touche le plus souvent les enfants jusqu’à l’âge de 4 ans. Le mal réapparaît à l’adolescence voire à l’âge adulte. L’eczéma  de contact est dû à une réaction allergique du corps face à un agent externe utilisé quotidiennement. Pour prévenir cette maladie, il faut faire preuve d’une hygiène corporelle et en cas de récidive voir un dermatologue pour une prise en charge à base de dermocorticoïdes ou d’émollients. Une vie sans eczéma est meilleure donc nous sommes heureux de vous avoir aidé dans la compréhension de cette maladie.

Virus du papillome humain