Le bronzage de la peau

Hydrater Peau claire

Aimez-vous le bronzage ? Connaissez-vous les règles pour un bronzage réussi ? Avez-vous connaissance des risques du bronzage artificiel ?

Nous avons constaté que nombreuses sont les personnes qui se bronzent et qui n’ont pas les bonnes informations. De ce fait, elles peuvent souvent être confrontées à certains désagréments. Vous faites partie de cette catégorie ?

Cela tombe bien car nous sommes des experts spécialisés dans le domaine de la beauté et nous pouvons vous aider.

Avoir un beau teint est une véritable préoccupation pour la plupart des gens. Le bronzage est ainsi la meilleure façon d’améliorer son teint. Toutefois, pour obtenir d’excellents résultats, il faut bien se bronzer. En ce sens, il y a de nombreuses règles à respecter pour éviter tout effet indésirable sur la peau.

Nous vous exposerons dans cet article :

  • Les étapes de préparations pour le bronzage
  • Les erreurs à éviter au cours du bronzage
  • Les conséquences du non-respect des règles de bronzage
  • Les risques liés au bronzage artificiel

Pleins d’autres informations vous seront fournies dans cet article. On vous expliquera aussi de long en large l’importance de la crème de protection en bronzage et son caractère obligatoire.

bronzage de peau

Comment préparer sa peau au bronzage ?

Pour une exposition au soleil, il est nécessaire de prendre quelques précautions afin de préparer sa peau au contact avec le soleil. Il est aussi important de penser à votre habillement pour s’exposer au soleil en choisissant une tenue adaptée. Il faut également privilégier une bonne alimentation.

Dans vos assiettes, préférez les aliments riches en caroténoïdes, lycopènes et vitamine A. Il ne faut également pas aussi oublier l’huile d’olive. De même, la consommation des œufs, des poissons, du beurre et du fromage influence sur le renouvellement des cellules. Enfin, il faut boire suffisamment d’eau et de thé.

Les compléments alimentaires solaires peuvent également aider à préparer la peau grâce à leurs apports en des acides gras. En effet, ils permettent d’éviter le desséchement et de mieux se préparer à affronter les premiers rayons UV.  Il est également essentiel de chouchouter sa peau avec des produits de soins. Alors quelques semaines avant, vous devez bien entretenir la peau. L’huile de carotte associée à une crème hydratante assure une parfaite hydratation et une bonne mine.

Produits anti vieillissement

Un autre secret d’un bronzage réussi

En raison d’une fois par semaine, les gommages permettent d’éliminer la peau morte et assurent une meilleure tenue au bronzage. Aussi, la principale condition à respecter pour se bronzer en toute sécurité est de s’exposer au soleil de manière progressive.

Se protéger pour bien bronzer

Idéalement, et surtout pour les peaux sensibles, il est préférable de ne pas s’exposer pendant les heures interdites. C’est à dire entre 12 heures et 16 heures. Si toutefois, la tentation est plus forte que tout, il est donc primordial de protéger correctement sa peau.

Outre la traditionnelle crème solaire (à indices variables selon l’intensité de l’exposition), certaines huiles protègent également des rayons UV. Toutefois, il faut renouveler l’application de la protection solaire après chaque baignade si elle n’est pas waterproof.

évitez les Cancers de la peau

Les bons gestes

On applique sa protection solaire 20 minutes avant la première exposition et on la renouvelle toutes les deux heures. Il s’agit d’un conseil valable pour tous les types de peau.

Se bronzer progressivement permet d’obtenir un bronzage uniforme et durable et de protéger la peau des coups de soleil. Etant irritée par les rayons UV après chaque exposition, la peau a besoin d’être apaisée et hydratée. C’est pourquoi il est important de se munir d’un lait après-soleil hydratant et réparateur. Celui-ci nourrit la peau et permet de reconstruire la barrière cutanée.

Mélanome et le bronzage de la peau

Comment conserver son bronzage ?

Une peau bien hydratée est l’assurance d’un bronzage qui pourra durer très longtemps. Alors, chaque soir, on applique un lait après-soleil, une huile ou une crème hydratante sur le visage et le corps. Les huiles d’abricot et de carotte sont très prisées du fait de leur propriétés hydratantes et nourrissantes. De plus, elles teintent légèrement la peau.

Ici encore, les gommages ont leur importance. Une exfoliation de la peau une fois par semaine élimine les cellules mortes et favorise la tenue du bronzage. Les autobronzants ou les poudres de soleil peuvent aussi aider à garder un joli hâle  et de vous redonner de l’éclat.

Pour le corps Monoï

Bronzage : Les erreurs à éviter

Erreur n° 1 : se passer d’une protection solaire… ou faire un mauvais choix.

Vous pensez ne pas avoir besoin de crème solaire parce que vous êtes déjà bronzée ou avez la peau mate ? C’est une grave erreur ! Il n’y a aucun type de peau n’ayant pas besoin d’une protection efficace. La protection solaire a un effet très positif sur la santé grâce à la vitamine D qu’il synthétise. Toutefois, le soleil reste dangereux pour l’épiderme lors d’une exposition prolongée.

A part les coups de soleil, cette exposition prolongée peut provoquer des tâches pigmentaires sur le long terme. Même si l’utilisation de la crème solaire est conseillée, il ne faut pas acheter la première qui tombe sous votre main au supermarché. Prenez le soin de choisir une qui convient à votre peau et à vos besoins.

Erreur n° 2 : choisir un indice de protection solaire inadapté à son phototype de peau

La seconde erreur à éviter est de choisir un indice de protection solaire non adapté à son type de peau. En effet, cet indice de protection (SPF15, 30, 50) doit être choisi suivant les traits de votre peau. Retenez bien que lorsque le phototype de votre peau est faible, la protection doit être élevée.

En effet, il est important de déterminer avec précision l’indice de protection solaire qui convient parfaitement à votre peau. Vous ne devez oublier en même temps les crèmes, huiles, brumes, etc. solaires qui sont sans indice. Si votre peau à une certaines particularités, vous devriez absolument les prendre en compte. Dans le cas où celle-ci est sensible, il est conseillé de choisir un indice plus fort.

Exposition solaire

A prendre compte pour un un bronzage en toute sécurité

Erreur n° 3 : s’exposer trop longtemps au soleil

L’obtention d’un meilleur résultat pour un bronzage est soumise à certaines règles. En effet, le bronzage doit se faire par une exposition progressive lorsque le soleil est moins fort. L’exposition peut avoir lieu avant 12h et après 16h pendant une période très courte. Ainsi, il est inutile de vous exposer sous un soleil ardent pendant une longue durée. Et pour cause, cela ne vous offre pas un meilleur bronzage.

La meilleure façon de se bronzer est d’adopter des expositions limitées et progressives. De cette manière vous aurez un beau teint qui tiendra pendant très longtemps. Faites aussi attention au bronzage dans les cabines car les risques de brûlures sont très probables. D’ailleurs les cabines de bronzage sont fortement déconseillées. De plus, des études scientifiques montrent que leur utilisation augmente le risque de cancer.

Erreur n° 4 : se protéger uniquement des rayons UVB

D’abord, retenez ici que les rayons UVB sont la principale cause des coups de soleil. D’un autre côté, il faut noter que les rayons UVA sont dangereux parce qu’ils accélèrent le vieillissement de la peau. Ainsi, vous devez lire attentivement l’étiquette de votre protection solaire au moment de l’achat. L’idéal est de choisir une crème qui aura un rôle protecteur contre les UVB et les UVA.

Beau bronzage

Autre erreur à éviter pour votre sécurité

Erreur n° 5 : ne pas appliquer de protection solaire régulièrement durant l’exposition

L’autre erreur courante chez certaines personnes est l’application de la crème de protection en cas de sensation de la chaleur. De manière générale, l’application de la crème doit se faire régulièrement. Le respect d’une application régulière de la protection vous permettra d’éviter les risques de brûlures.

Vous pouvez appliquer la crème de protection tous les deux du temps. Quel que soit la situation, il faut renouveler l’application de la crème. C’est en effet ce qui vous assurera une protection permanente pendant toute la durée de votre exposition au soleil.

Erreur n° 6 : oublier d’appliquer sa protection solaire sur certaines zones du corps

L’application de la crème de protection sur toutes les parties du corps est un peu délicate. D’ailleurs, nombreuses sont les personnes qui oublient certaines zones du corps lors de l’utilisation de la protection solaire. En pourtant, des parties comme le visage, les lèvres, les mains et le cuir chevelu ne doivent pas être oubliées. Il en est de même pour toutes les autres zones sensibles.

Vous devez savoir qu’il existe d’excellentes crèmes solaires pour toutes les parties du corps. On retrouve également sur le marché des huiles de bonne qualité pour les cheveux. Ces derniers ont aussi besoin de soins adéquats tout comme la peau. Mais attention ! Si vous avez des tatouages, il faut protéger les parties tatouées pour conserver l’intensité de l’encre.

Bronzer plus vite

À quel moment les rayons du soleil sont moins nocifs ?

Les heures appropriées pour une exposition au soleil sont le matin avant 11 heures et le soir après 16 heures. En France, on retrouve le soleil à son zénith à 14 heures. C’est à ce moment que les rayons ultraviolets sont moins filtrés et plus dangereux pour la peau. Environs trois heures après, c’est le moment de forte radiation. Ici encore, le filtrage est encore insuffisant pour limiter les risques de brûlures de la peau.

Peut-on bronzer à l’ombre ?

Il est bel et bien possible de se bronzer à l’ombre. Les rayons ultraviolets ne sont pas tout à fait filtrés par le parasol, le chapeau ou la tonnelle. D’un autre côté, on observe qu’ils viennent se heurter au sol de plein fouet. Ainsi, même pour un bronzage à l’ombre, l’utilisation de crème de visage est un geste indispensable à la peau.

Huiles végétales

Doit-on utiliser une protection solaire par temps couvert ?

Absolument ! il est essentiel d’utiliser une protection solaire par temps couvert. Les rayons du soleil passent dans les nuages qui ne filtrent à leur tour que 50 % des ultraviolets. Il faut donc faire très attention durant les temps brumeux sans soleil.

Quels sont les bienfaits du soleil sur l’organisme ?

Le soleil renforce la vitamine D. Il permet également de faciliter l’absorption du calcium et prévient le rachitisme. On l’utilise sous contrôle médical pour traiter certaines maladies de peau. De même, le soleil rend euphorique par une stimulation de la production de sérotonine également appelée “hormone du bonheur”.

Bronzage naturel

L’intensité de la protection solaire doit-elle varier selon l’âge ?

Le corps d’un adulte est différent que celui d’un enfant, ce qui rend l’intensité de protection variable en fonction de l’âge. Cependant, cette variation est le plus souvent observée chez les enfants. En effet, on observe des changements au niveau du corps à un moment de la vie. La protection doit être plus forte suivant les changements et évolutions du corps.

La règle d’or c’est alors d’adopter une bonne protection pour une peau très jeune. De même, il faut aussi se protéger des rayons UVA qui peuvent pénétrer jusqu’au derme. En respectant la protection, vous gardez votre peau ferme et hydratée durant une longue période. Notez aussi que la couleur de notre peau, de nos cheveux et de nos yeux définit notre phototype. Ainsi, du fait qu’elle soit claire ou foncée, on est plus ou moins sensible aux effets du soleil.

Le soleil est-il à l’origine des rides ?

On observe chez chaque individu une capacité spécifique de résistance au soleil. Toutefois, lorsque la quantité de rayonnements est excédent, on assiste à un affaiblissement de la peau. C’est d’ailleurs à ce niveau qu’on observe les premiers signes du vieillissement cutané : tâches, rides, ridules…

Mélanome Bronzage parfait

Y a-t-il des endroits du corps sont-ils plus sensibles que d’autres ?

Il existe bien des parties du corps plus sensibles que d’autres. Le cou, la partie arrière des genoux et les oreilles sont des endroits où la peau est fine et délicate. C’est aussi le cas au niveau des épaules, du nez et du haut du front qui sont naturellement plus exposés. Vous ne devriez donc pas surtout oublier de protéger ces parties car les coups de soleil peuvent être très douloureux.

Bronzer plus vite

Les rayons ultraviolets

UVB

D’abord, il faut savoir que le rayonnement ultraviolet (UV) présente un danger pour la peau.  Comme au niveau du soleil, on note au niveau des lampes utilisées pour le bronzage deux types de rayonnement. Premièrement, il y a les UVB, dont la longueur d’onde est comprise entre 280 et 315 nanomètres. Ces rayons sont responsables du bronzage et des brûlures à retardement (coups de soleil). Ils sont également cancérogènes chez les animaux utilisés en laboratoire (souvent les mammifères).

UVA

On distingue également les rayons UVA, d’une longueur d’onde qui varie entre 315 et 400 nm. Ce sont des rayons qui pénètrent plus en profondeur dans la peau. De plus, ils seraient à l’origine de nombreux cancers cutanés d’après une étude réalisée en Suède et en Norvège.

Le bronzage artificiel : les risques

Nombreux sont les organismes et gouvernements catégoriques sur le fait que le bronzage artificiel est nocif pour les personnes.

  • En plus d’augmenter les risques de cancer de la peau, il serait à l’origine de l’apparition de kératoses actiniques. Il s’agit d’une affection précancéreuse qui ne touche que les couches superficielles de la peau (épiderme). Ces petites lésions apparaîtraient après deux ou trois ans d’utilisation régulière des lits de bronzage.
  • Il serait aussi à l’origine de la maladie de Bowen, un type de cancer de la peau très rare. Celui-ci se manifeste par la présence de placards cutanés rouges et plats (plaques). De plus, la maladie est rebelle à la chimiothérapie et à la radiothérapie. Aussi, le risque de cancer du poumon et du rein serait plus élevé chez les adeptes du bronzage artificiel.
  • L’exposition excessive aux rayons UVA et UVB provoqueraient des brûlures et une fragilisation du tissu cutané. A long terme, elle entraine un vieillissement prématuré de la peau. Ce dernier serait attribuable à la dégradation du collagène présent dans la peau qui, par ricochet, réduirait son élasticité.

La dégradation de l’enveloppe charnelle entraîne plus tard l’apparition de rides. Or, les personnes qui recherchent un teint bronzé sont celles qui n’acceptent pas l’apparition de des signes de vieillissement.

Bronzer vite

Les dangers du bronzage artificiel

Les risques associés aux lits de bronzage vont au-delà des effets sur la peau. De nombreux spécialistes sont d’avis que les rayons ultraviolets utilisés avec les lampes de bronzage peuvent causer beaucoup de dégâts. En effet, ils provoquent des lésions oculaires, des inflammations de l’œil, des cataractes… De même, ils sont responsables des ptérygions (voile blanc sur la cornée). Ils causent également des photo conjonctivites (yeux rouges et inflammation attribuables à la lumière).

Notez qu’une exposition excessive aux rayons UV abaisserait les défenses immunitaires naturelles du corps humain. Elle ouvre ainsi la porte à un risque accru de maladies infectieuses.

yeux verts